RETAIL NUMERIQUE MAG
2020 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE LEADER DE LA DISTRIBUTION HIGH-TECH

Wiko lance ses View 4 et View 4 lite

Téléphonie Mobile

Revenant sur le devant de la scène après deux années « compliquées », Wiko se réaffirme, avec la sortie des View 4 et de son petit frère le View 4 lite, dans deux segments de l’entrée de gamme qui sont au cœur de son ADN et qui ont fait les belles heures de la marque.

Rimg0

C’était déjà prévu avant l’annulation du MWC, donc pour Wiko, cela ne change pas grand-chose : il s’agit du lancement (et pas seulement de l’annonce) des Wiko View 4 et View 4 lité, deux smartphones d’entrée de gamme qui se positionnent respectivement à 169 € - pour le View 4 tout court - et 129 € pour le View 4 lite.
Pour ce prix, le View 4 offre un bel écran HD+ de 6,2 pouces, une triple caméra arrière (13, 5 et 2 Mpix) et une grosse batterie de 5000 mAh, laquelle, combinée à un « petit » processeur octo-core de 3Go de RAM peu gourmand en énergie, lui permet une autonomie annoncée jusqu’à 3 jours. Ajoutons à cela 64 Go de mémoire (extensible jusqu’à 256 Go) et de foncions telles que la reconnaissance faciale ou encore la possibilité d’utiliser un menu simplifié (type senior) pour compléter le tableau de ce smartphone plutôt bien doté pour son niveau de prix et bénéficiant d’une « belle qualité perçue » de fabrication.
Son petit frère, le View 4 lite, bénéficie du même écran et du même système photo arrière à triple capteur. A l’avant, en revanche, il faudra se contenter d’un capteur 5 Mpix au lieu de 8 Mpix pour le View 4. Sa batterie, une 4000 mAh est également couplée à un processeur peu énergivore (un Mediatek à 2 Go de RAM, ce qui donne au View 4 lite deux bonnes journées d’autonomie. Et si la mémoire embarquée se limite à 32 Go, elle est aussi extensible, en micro SD, jusqu’à 256 Go.
Premier des deux à se confronter à son marché (le retail, essentiellement), le View 4 est disponible dès le mois de mars. Il sera suivi en avril du View lite 4. Aucun de ces deux smartphones ne devrait souffrir de problèmes d’approvisionnement dus à la crise du Corona virus en Chine, puisque des stocks ont déjà été livrés en France.


Les usines redémarrent

« Nos usines en Chine ont redémarré et tournent à environ 60 % de leur capacité », explique Raphaël Visseyrias, responsable de la marque pour la France, qui se réjouit de la remontée enregistrée par la marque en 2019, après deux ans de vicissitudes. « Entre septembre et décembre, notre croissance en France a été de 5 %, poursuit-il, et nous avons fini l’année avec une part de marché de l’ordre de 11 % en volume, soit entre 900 000 et 1 million de terminaux vendus ».
Quatrième acteur du marché en volume, Wiko a été fortement chahuté depuis deux ans à la fois par les aléas du marché et par quelques ratés à l’allumage dans la sortie de ses produits comme le View 2 annoncé en février, lancé 6 mois plus tard dans un marché qui avait bougé entretemps.
Pour la suite de l’année, Wiko annoncé à l’été prochain le 4+, qui viendra compléter la gamme View, ainsi de que des feature phones destinés aux seniors. Avec ses deux nouveaux smartphones, Wiko a également présenté des oreillettes True Wireles et des petites enceintes bluetooth très réussies, qui fonctionnent individuellement ou par paires, en mode stéréo. Une façon de compenser un peu la perte de valeur du marché, et de donné sans doute de la valeur à des bundle qui permettront notamment de pousser le View 4+ auprès du retail.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot

Directrice de clientèle

puevfgvar.qbhffbg@ergnvyahzrevdhrznt.se
+33 7 69 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK