RETAIL NUMERIQUE MAG
2019 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE LEADER DE LA DISTRIBUTION HIGH-TECH

Huawei met sur la table un milliard de dollars pour les développeurs

OS

Acculé à trouver rapidement une solution pour remplacer Android et son écosystème d’applications, services et contenus, Huawei pourrait faire de la contrainte imposée par la décision du président américain une formidable opportunité de créer son propre écosystème à lui.

Rimg0

Quelles que soient les qualités et les performances techniques d’un smartphone, ce dernier ne présente aucun intérêt s’il ne peut s’appuyer sur un système d’exploitation attrayant et sur un écosystème de partenaires et d’applications riche et varié. L’inscription de Huawei sur la liste des entreprises interdites de commerce avec les sociétés américaines, par décision du président Trump, a mis le constructeur chinois devant l’évidence de sa dépendance à l’écosystème créé par Google. Mais, par la même occasion, cette impasse lui a donné l’impulsion pour voler de ses propres ailes et prendre son indépendance.
A l’occasion du Web Summit 2019 qui se tenait à Lisbonne début novembre dernier, Huawei a annoncé l’arrivée prochaine de son programme d’incitation pour les développeurs, doté d’un milliards de dollars de budget. Objectif de ce programme : inciter les développeurs, sans aucune distinction d’origine, à contribuer à « la création d’un écosystème mobile intelligent et innovant ». Et, bien évidement, en attirer bien d’autres pour aller bien au-delà des 1,07 million de développeurs déjà engagés dans le programme Huawei Mobile Services.
« Cette nouvelle initiative permettra non seulement de stimuler l’innovation au sein de l’écosystème de Huawei, mais aidera également les développeurs à s’épanouir et orienter les prochaines étapes de l’innovation technologie. », a commenté Jervis Su, Vice-Président des Services mobiles de Huawei Consumer Business Group.


L’ensemble le plus complet du marché

Parallèlement à cet engagement financier, Huawei a également annoncé des améliorations significatives dans HMS Core & capabilities, qui est la boîte à outils de géant chinois pour créer des applications, des contenus et des services. HMS Core propose des fonctionnalités pour gérer le développement, la croissance et la monétisation des applications. D’ici la fin de l’année, HMS prévoit de lancer 24 kits de développement, d’ouvrir 55 services et 997 API pour faciliter la vie des développeurs.
« Nous voulons faire de HMS Core l’ensemble de fonctionnalités de développement le plus complet du marché », a expliqué dans un communiqué Ma Chuanyong, Directeur du département IA, Huawei Consumer Business Group.
Autre amélioration à signaler : la fonction QuickApp de Huawei permettra désormais aux possesseurs de smartphones Huawei d’accéder aux applications maison (celles de l’Apps Gallery) sans avoir à les télécharger et donc sans consommer de mémoire de stockage.
Enfin, la Huawei Ability Gallery a pour but de relier, autour du smartphone, jusqu’à 8 appareils (PC, tablette, écran intelligent Vision, haut-parleur, lunettes, montre, télématique et écouteurs) afin d’y partager services et contenus. Elle contribuera sans doute à la montée en puissance Huawei Vidéo, qui sera déployé dans plus de 20 pays d’ici janvier 2020, et à celle Huawei musique, déjà disponible dans 115 pays.

Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot

Directrice de clientèle

puevfgvar.qbhffbg@ergnvyahzrevdhrznt.se
+33 7 69 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK