RETAIL NUMERIQUE MAG
2019 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE LEADER DE LA DISTRIBUTION HIGH-TECH

Reno series : Oppo se positionne sur la 5G et la photo

Téléphonie Mobile

Deux semaines après avoir lancé son premier terminal 5G en Suisse avec Swisscom, le constructeur chinois Oppo, deuxième acteur de son marché domestique, présente les deux autres produits de sa gamme Reno et affirme ses ambitions d’expansion en Europe.

Rimg0
Le capteur photo frontal jaillit du haut de l'appareil, avec le flash et le haut parleur du téléphone.

Après quelques six mois de présence « officielle » en France, le chinois Oppo, qui oscille entre la 4ème et la 5ème place mondiale des constructeurs de téléphonie mobile, a présenté à Zürich une nouvelle gamme de smartphones, les Reno series. Pourquoi Zürich ? Parce que c’est dans cette ville de la Suisse germanophone que le constructeur a topé avec l’opérateur local Swisscom pour lancer son premier terminal 5G - le Reno 5G -, qui accompagne l’ouverture du premier réseau helvète de cinquième génération, opérationnel depuis le 10 avril.
Outre le Reno 5G, cette gamme se compose donc de deux autres terminaux : le Reno (tout court) et le Reno 10x zoom, qui est le porte drapeau de la série.
Le trait partagé le plus marquant de cette gamme Reno, c’est un écran plein, sans encoche, puisque le capteur photo frontal est caché dans le haut de l’appareil ; un système hérité du premier téléphone Oppo commercialisé en France, le Find X. Seule différence : dans les Reno series, c’est d’un seul côté que le capteur frontal photo jaillit, avec son flash et les hauts parleurs de l’appareil, formant un petit triangle sur le dessus. Le temps d’ouverture est de 0,8 secondes et la durée de vie du mécanisme est annoncée à 5 ans, à raison d’une centaine d’ouvertures par jour.
« Les consommateurs cherchent une bonne caméra et une bonne batterie », a expliqué Vincent Huang, directeur d’Oppo pour l’Europe, rappelant au passage que sa société avait été la première à mettre en place la charge flash en 2015 (baptisée VOOC), qui permettait de recharger en 5 mn pour 2 heures de conversation. « Nous avons aussi présenté la meilleure caméra en Asie en 2017 », poursuit Vincent Huang, un concept de zoom très puissant que Huawei serait finalement le premier à mettre sur le marché avec le P30 Pro et son triple zoom (optique, hybride et digital).


La photo comme carte de visite

Mais la plus grande rapidité de Huawei à arriver sur le marché n’enlève rien aux mérites du Reno 10x zoom. Son système de prise de vue se compose d’un triple appareil photo. On y trouve un objectif principal de 48 Mpix (Sony IMX586), un grand angle de 8 Mpix et un téléobjectif de 13 Mpix. Les trois appareils fonctionnent en synergie pour optimiser la qualité des photos en fonction des conditions de prise de vue. Une double stabilisation optique sur le capteur principal contribue à la réalisation d’images nettes. Le mode Ultra Night 2.0 permet pour sa part la réalisation d’images nettes dans des conditions d’éclairage nocturne. Pour les selfies, on trouvera en face avant un capteur 16 Mpix à ouverture f/2.0 assisté par l’IA pour rendre les selfies plus naturels.
« L’Oppo Reno 10x zoom incarne la célébration de ces nouveaux utilisateurs qui veulent développer leur créativité via leur smartphone », a expliqué Sanya Chen, la jeune directrice marketing d’Oppo. Une présence féminine qui surprend agréablement dans un contexte où la « seniorité » un peu patriarcale fait partie des schémas de management et de prise de parole officielle.

A noter également que les modèles Reno 5G et 10x Zoom sont équipés d’une batterie 4065 mAh, de quoi tenir jusqu’à deux jours sans recharge. Le Reno tout court sera disponible à partir du 10 mai au prix de 499 €. Egalement disponible en mai dans les pays qui ont la 5G, le Reno 5G sera proposé à 899 €. Le 10x zoom, pour sa part, arrivera le 13 juin au prix de 799 €. En France , il sera distribué chez Fnac, Darty, Boulanger, Welcom’, Bouyguestelecom.fr, Sosh et Orange.


L’Europe en ligne de mire

La sortie de cette nouvelle gamme fait partie de la politique d’expansion internationale d’Oppo. En 2018, le constructeur a ouvert, outre la France, l’Italie, l’Espagne et les Pays Bas. Et cette année, la Suisse, le Royaume Uni et la Turquie sont au programme.
« Notre ambition est de devenir la marque de smartphones préférée en Europe, a expliqué Alen Wu, Vice président en charge du développement à l’international. Actuellement, nous réalisons 35 % de notre chiffre d’affaires en dehors de la Chine. Dans les 3 à 5 ans qui viennent, nous souhaitons porter cette part à 50 % ».
Le constructeur a par ailleurs annoncé, sans donner davantage de précisions, que la marque allait également développer une gamme complète d’objets connectés. Pour marcher dans les plates bandes de Xiaomi ? Affaire à suivre…

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot

Directrice de clientèle

puevfgvar.qbhffbg@ergnvyahzrevdhrznt.se
+33 7 69 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK