RETAIL NUMERIQUE MAG
2018 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE LEADER DE LA DISTRIBUTION HIGH-TECH

GPC IFA 2018 : premier regard sur les tendances

Evènement

Comme chaque année au mois de mai, l’écosystème de l’IFA fait escale dans une destination méditerranéenne pour donner un avant-goût et les tendances de l’édition à venir du grand salon berlinois à travers la Global Press Conference (GPC). Cette année, c’était à Rome. Retour les principales annonces...

Rimg0
La radio 4G de l'italien Radio Novelli, un produit hybride proposé à 1000 euros !

Quelles seront les tendances, les technologies et les produits qui, présentés début septembre à l’IFA de Berlin, orienteront les décisions d’achat des consommateurs dans le monde pour la période de la fin de l’année ? S’il fallait résumer en une phrase la finalité de la GPC, ou Global Press Conference, de l’IFA, ce serait bien celle-là. Fruit du ressenti des équipes de l’IFA, des annonces des exposants et des chiffres marché communiqués par GFK, ce « consensus sur l’avenir proche » est sans doute le baromètre le plus précis pour anticiper les évolutions de l’industrie high-tech dans les mois qui viennent.
Sans trop de surprises, l’intelligence artificielle, les interfaces vocales, le HDR, la ultra haute définition ou l’audio 3D feront partie des technologies en plein essor. En termes de produits, cela se traduira par une explosion des assistants personnels sous diverses formes (enceintes, écrans…), des TV 4K et 8K assistées par l’IA, des écrans flexibles et enroulables, des enceintes sans-fil en mode autonome ou multiroom associées à des services de streaming… La maison connectée sera aussi de plus en plus commandée à la voix et assistée par l’IA. La photo continuera à s’améliorer sur les smartphones, alors que des caméras vidéo 4K de plus en plus sophistiquées s’imposeront, tout comme de nouvelles caméras 360 HD, qui viendront aiguillonner le marché de lunettes de réalité virtuelle…


Attention : les « iBrains » arrivent…

L’intérêt premier du panorama global qu’offre cette grande messe, c’est la possibilité de mettre en perspective la dynamique de chaque segment pour en tirer des enseignements potentiellement utiles à chaque marché national. Ainsi, à la question de savoir si le smart home allait changer « leur vie et leur futur proche », 50 % des consommateurs en moyenne répondent par l’affirmative. Or, dans cette moyenne, les Chinois disent oui à 75 %, les Etats—Uniens à 51 %, les Allemands à 43 % et les Japonais à 19 %. Cette vision globale a également permis d’apprendre, que si le smartphone comme canal d’aide à la décision et à l’achat prend une importance croissante en Europe (44 % des consommateurs s’en servent), en Chine il est déjà largement majoritaire, avec 9 consommateurs sur 10.
Côté consommateurs, un nouveau profil émerge : les « Ibrains ». Nés entre 1997 et 2011 (après les milenials), ce sont des « pure digital » archi-connectés, qui communiquent pour un oui ou pour un non et veulent « tout, tout de suite ». Ils sont déjà 15 % dans le monde, mais 18 % en Chine, 12 % aux USA et 6 % en Allemagne.


Quelques nouveautés…

La GPC, c’est aussi la possibilité, pour quelques exposants de l’IFA, de présenter en avant-première- de nouveaux produits.
Cette année, c’est un régional de l’étape, la société Radio Novelli, basée à Rome, et l’américain Fitbit qui s’y sont notamment collés. Pour Radio Novelli, la nouveauté est un étrange appareil hybride, baptisé Radio 4G, qui mixe l’utilisation des technologies FM, DAB (radio numérique) et 4G pour réceptionner le signal radio et proposer des services additionnels autour (contenus sur les artistes, téléchargement audio/vidéo, achat en un click de produits dont on entend la publicité à l’antenne…). Conçue et fabriqué en Italie, cette radio sous Android embarque une carte SIM 4G « universelle », un écran tactile 7 pouces, une webcam, un lecteur CD et DVD… Elle sera proposée au tarif de… 1000 € ! Un pari audacieux….
Pour sa part, l’américain Fitbit, leader mondial des wearables, a présenté la Versa (199,95 €), une montre connectée conçue à la fois pour le fitness et la santé. Dotée d’un cardio fréquencemètre intégré, elle monitore en permanence le cœur et, la nuit venue, le sommeil, avec une autonomie de 4 jours. Elle permet de suivre le nombre de pas réalisés, la distance parcourue (y compris dans l’eau), les calories brûlées. Particularité de cette Versa : elle propose également une fonction de « suivi féminin de santé », qui donne des informations sur le cycle menstruel et les périodes de fertilité de celles qui la portent. Elle embarque aussi son système de paiement mobile, une fonction dont l’usage est encore timoré en Europe, mais déjà massif en Chine. Encore une tendance révélée par la GPC…

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot

Directrice de clientèle

puevfgvar.qbhffbg@ergnvyahzrevdhrznt.se
+33 7 69 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK