RETAIL NUMERIQUE MAG
2018 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE LEADER DE LA DISTRIBUTION HIGH-TECH

Nokia pousse ses pions sur tous les segments

Stratégie

Avec pas moins de 9 smartphones mis sur le marché en 11 mois, Nokia se positionne sur de nombreux segments et affiche des ambitions que ses nouveaux moyens lui autorisent.

 

Rimg0
Les nouveaux Nokia 2.1, 3.1 et 5.1.

Fort d’une levée de fonds de 100 Mmillions de dollars, le finlandais HMD, maison mère des smartphones Nokia, renforce une stratégie ambitieuse et offensive. « Nous avons vendu 70 millions de téléphones en 2017, explique Bertrand Dupuis, responsable de la marque pour la France. Nous sommes n° 1 de feature phones dans le monde et n° 5 en Europe sur les smartphones ».
Une performance qui s’explique en partie par la force de la marque, encore associée aux notions de d’autonomie, d’innovation sur la photo et de robustesse, et confirmée par des études de retailers, dont celle de FNAC Darty, qui place la marque en 3ème position pour sa fiabilité. Nokia entend conserver cet avantage, tout en gardant la tête froide, malgré l’agitation qui s’est emparée du marché avec l’arrivée de plusieurs nouveaux acteurs.
« Nous n’allons pas entrer dans course à la notoriété ou à faire des pieds et des mains pour être visibles en point de vente ».
Car les places sont chères sur tous les segments. Pour les couvrir, le constructeur a sorti pas moins de 9 smartphones en 11 mois, dont les Nokia 6, 6.1, 8 et, plus récemment, 7 et 7 plus. Ce dernier fait une belle carrière dans le segment 200-400 € depuis sa sortie en avril.
Sur l’entrée de gamme, segment où Wiko règne en France depuis des années, Nokia a frappé fort fin mai avec pas moins de trois smartphones bien specqués présentés à Moscou : le Nokia 5.1 (189 €), les 3.1 (139 €) et le 2.1 (annoncé à 115 dollars). La rentrée prévoit aussi la sortie du Nokia 1 (99 €, voire 79 € avec ODR). Référencé chez les opérateurs (sauf Free), comme dans le retail, le « nouveau Nokia » bénéficie d’un bel alignement des planètes pour prendre une nouvelle orbite. Pour autant, Bertrand Dupuis garde les pieds sur terre : « nous avons 3,1 % de parts de marché, nous sommes un challenger ».

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot

Directrice de clientèle

puevfgvar.qbhffbg@ergnvyahzrevdhrznt.se
+33 7 69 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK