RETAIL NUMERIQUE MAG
2018 © Tous droits réservés
LE MAGAZINE LEADER DE LA DISTRIBUTION HIGH-TECH

Groupe Muller : de fortes ambitions dans le smart home

CES 2018

Reparti du CES avec deux « awards », le groupe français Muller, inconnu du grand public sous son nom, fait une entrée remarquée dans l’univers de la gestion énergétique de la maison avec Intuitiv, sa plate-forme conçue pour piloter ses équipements de chauffage, qui se veut totalement ouverte.

Rimg0
Le groupe Muller a engrangé deux prix dans la catégorie innovation : « smart home et eco conception » et « technologies durables »

Pour sa première participation en tant qu’exposant au CES, le groupe Muller n’est pas revenu bredouille. Cette entreprise familiale, plus connue par ses marques de produits de chauffage (dont Airelec, Applimo, Campa, Chaufelec, Convectair, Noirot..) a en effet engrangé deux prix dans la catégorie innovation : « smart home et eco conception » et « technologies durables ». Des prix qui récompensent sa solution de pilotage intelligent du chauffage Intuitiv, conçue en partenariat avec Netamo et déclinée sur quatre de ses marques de radiateurs (Airelec, Applimo, Campa et Noirot).
Ce coup de projecteur a aussi contribué à la visibilité de l’entreprise sur le CES, puisqu’elle a reçu les visites de Valérie Pécresse, présidente de la région IDF, de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat en charge du numérique, ou encore de Jean Rottner, président de la Région Grand Est. Une belle performance pour cette entreprise, fondée il y a une soixantaine d’années, qui réalise chiffre d’affaires de quelque 200 M€ et a la rare particularité de développer et de fabriquer 100 % de ses équipements sur le territoire français à travers ses six sites industriels qui emploient 800 sur les 1100 salariés du groupe.


Associé avec Netatmo pour mieux connaître le client

Fabricant d’équipements techniques et de chauffage collectif et individuel, la société travaille également sur la qualité de l’air, sur les bâtiments intelligents et connectés, sur le stockage de l’énergie sous forme de chaleur, sur la science des matériaux… A travers ces deux « awards », la société voit ainsi reconnue sa volonté et ses efforts pour être un des acteurs de la transition énergétique.
« Nous avons rendu tous nos équipements intelligents et connectés (aux compteurs Linky, par exemple) dans le but d’en améliorer les performances et de diminuer leur consommation d’énergie,
explique Pascal Teurquetil, directeur général du groupe, mais notre connaissance du client final était insuffisante. Nous avons discuté avec Netatmo et nous nous sommes associés pour trouver ensemble un système interopérable pour que l’environnement soit simple, intuitif ».
Après 14 mois de travail commun, la plate-forme Intuitiv, qui permet de piloter tous les équipements, voit le jour. Elle sera rapidement intégrée dans 80 à 90 % des gammes du groupe pour des produits qui arriveront sur les circuits de distribution grand public (GSB notamment) à partir de mois de mai.
L’ambition du groupe ne se limite cependant pas aux seuls équipements de chauffage.
« Nous voulons devenir un acteur majeur du smart home », poursuit Pascal Teurquetil. Pour cela, la société a développé sa « maison du futur », qui a pour but de parvenir à une totale « efficacité prédictive en termes de performance énergétique ». Dans ce but, chaque appareil de chauffage est équipé de deux capteurs : un capteur de présence dans chaque pièce et des capteurs d’ouverture aux fenêtres. Le système embarque également des fonctions d’auto apprentissage. Basé sur le protocole IFTT, il est pilotable à distance à l’aide de son smartphone et localement à la voix, via les assistants vocaux personnels. Grâce à la présence de ses produits dans toutes les pièces de la maison, la plate-forme Intuitiv va pouvoir remonter des données complètes et précises, qui permettront de responsabiliser l’utilisateur final et l’inciter changer son comportement pour être acteur de sa consommation énergétique.


Du smart home à la smart city

Dans cet élan, je groupe Muller vient d’inaugurer à Laon – un gros site de R&D et de production - son Creative Lab, une structure « ouverte sur le monde » qui vise à développer des partenariats collaboratifs avec d’autres industriels pour co-construire ensemble les fonctions du futur, mais aussi avec les mairies, puisque la société suit aussi d’un œil attentif le développement du marché des smart cities. « Nous avons des solutions pour les écho quartiers », signale Pascal Teurquetil, qui entend ainsi contribuer aux villes et aux quartiers référents à l’avenir.

A lire aussi
Le magazine
Contact annonceurs

Christine Doussot

Directrice de clientèle

puevfgvar.qbhffbg@ergnvyahzrevdhrznt.se
+33 7 69 21 82 45

Recevoir la Newsletter
OK